Par Hadrien dans La chronique d'Hadrien

Le soir, après une journée mouvementée, j'ai parfois envie de vous la raconter. Le problème c'est que quand j'arrive dans la console d'administration du blog, je vois que Mathilde a déja 28 billets prêts à noyer les miens dans la masse. Alors ça me la coupe (l'inspiration), et j'écris pas. Ca me l'a fait au moins une dizaine de fois depuis la rentrée. Vous imaginez les merveilles de la littérature qui n'ont pas vu le jour à cause de Mathilde? Alors je fais la grève. Pas de billet quand il y en a d'autres en attente de publication.

Allez, je vous glisse quand même un petit bonus, pour vous consoler de ne pas pouvoir apprendre ce qui m'est arrivé aujourd'hui. C'est bête, j'allais même vous dévoiler le nom du bar. Tant pis, voyez ça avec la patronne.



Ca vous donne pas envie de vous acheter un Ipod?