Par Hadrien dans La chronique d'Hadrien

Et pas seulement eux. En fait y'a plein de gens que je n'aime pas. Malheureusement je ne peux pas le dire ici. Je n'ai pas de consigne précise de la part de Mathilde. Disons plutôt que c'est de l'auto-censure. Y'a quand même des blogueurs que j'aime bien (vous vous êtes reconnus? vous êtes sûrs?). Mais il y va de la blogosphère comme du reste du monde: y'a des cons partout. Mais la blogosphère est un tout petit monde.Très interconnecté. Alors y'a des gens que je ne peux pas blairer, mais je ne le dis pas. Et vous, ça ne vous arrive jamais? D'avoir envie de dire du mal de quelqu'un et de ne pas le faire pour préserver votre lectorat? C'est difficile, surtout si la cible potentielle est une personne influente et respectée. C'est comme aller dire à un curé que Mère Thérésa est une grognasse ou à un footeux que Zidane est une brute décérébrée (comment? Moi, j'ai dit ça?). Le vrai problème c'est que les paroles s'envolent et que les écrits restent. On peut toujours dire du mal des gens dans leur dos (et c'est plutôt sympa à faire), mais sur un blog, c'est pas vraiment discret.