Par Mathilde - dans La petite histoire de Bagatelles



Chez Bagatelles, tout est histoires de saisons. Je vous ai raconté le printemps, notre plus belle saison, l'été apathique, l'hiver asomniaque et enfin, il y a l'automne - qui prépare notre plus grosse période d'activité. A cette époque, l'année dernière, on lançait le blog et je commençais à stresser de ne pas tenir mes objectifs pour Noël.

Cette année, le problème est inverse, je stresse d'avoir une croissance à deux chiffres comme l'année dernière et de ne pas supporter ce nouveau pallier. Oh, bien sûr, ça va aller, mais c'est juste que je deviens une super cliente pour ma pharmacienne, qui pose une boite de Maalox sur le comptoir dès qu'elle me voit passer la porte.

Bref, tout ça pour dire que je suis en train de me faire des tableurs Excel complètement tarabiscotés, avec des projections sur 4 mois, des tris croisés dynamiques et des formules-usines-à-gaz censées m'aider à optimiser mes entrées en stock. Et je me dis qu'il ne faut pas que je me plante sinon j'aurai 20 kilos de chocolat sur les bras (et à terme sur les hanches, vu que j'aurai soigné ma déprime avec).

Quelques données pour finir ce point trimestriel :
  1. le nombre de visites croit régulièrement. Ce qui fait plaisir, c'est que cette croissance est essentiellement due au bouche à oreille car je n'ai quasiment pas fait de publicité depuis 4 mois. Merci à vous, qui avez parlé de Bagatelles à vos proches, sur vos blogs...
  2. les produits vendus sont essentiellement ceux qui appartiennent à la catégorie Amour. Rien de nouveau sous le soleil.
  3. Certains ont très bien compris le système du parrainage via leur compte client et j'ai deux ou trois personnes qui pourront faire une très belle commande de Noël offerte par Bagatelles.
  4. Ma famille n'a toujours pas compris comment passer commande via le site (non, je ne donnerai pas de noms). Et eux osent m'appeler. Si vous rencontrez des difficultés, n'hésitez pas à nous contacter, il y a de grandes chances pour qu'on réussisse à solutionner le problème avec vous...
  5. Le client le plus âgé de Bagatelles a 79 ans. Il passe désormais ses commandes tout seul, mais aime beaucoup m'avoir au téléphone quand même. Une belle pensée pour lui, qui est amoureux comme à 20 ans...