Par Hadrien dans La chronique d'Hadrien

Décidement ça ne va pas. Ma bronchite refuse de me laisser en paix. Cela fait presque dix jours que je crache mes poumons à longueur de journée, que je peux à peine sortir de chez moi et que je me bourre de pilules qui, apparemment, ne servent à rien. Je continue ma crise cinéphile, j'en suis au cinéma français des années 60 à 80. Je sais, ça vous paraît moins glam que ma période cinéma US des années 50, mais la maladie m'affaiblit et lire les sous-titres est devenu au dessus de mes forces. Vive Audiard, Granier-Deferre, Mocky, Chabrol, Blier et tous les autres! Parfois, mes accès de fièvre m'empèchent de suivre un film, alors j'écoute de la musique. Des trucs cons pour me remonter le moral. J'en ai plein mes disques durs. Et j'en rajoute des nouveaux. Aujourd'hui c'était Philippe Katerine. J'adore son look, son humour décalé. Et sa chanson "Louxor j'adore" me rappelle énormément "J'aime regarder les filles" de Patrick Coutin. Même folie, même montée en puissance et en délire. Mais jugez vous-même: (je vous mets le clip parce qu'il me fait rire aussi)





PS une fidele lectrice me signale que je regarde mes films américains sans les sous-titres (je sais c'est trop la classe). C'est vrai (trop la classe) mais la maladie m'a fait perdre mes formidables aptitudes en langues étrangères (surtout en Allemand).