Par Mathilde - dans Au fil de l'eau

Appelée par certains "exochic", par d'autres (moi, en fait) ethnique chic, c'est une des tendances lourdes de l'hiver. L'idée générale est la suivante : vous jetez tout ce qui brille (Bollywood c'est fini), et vous exposez toutes les matières nobles qui évoquent un ailleurs lointain et raffiné : soie, cuir, bois...

Pour les inspirations, vous avez le choix puisque chaque destination a ses spécificités : la Russie met à l'honneur les laines bouillies et colorées, la Scandinavie retrouve ses valeurs d'avant Ikea, l'Asie arbore une esthétique Retour des Indes, et l'Afrique se la joue safari colonial...

En bref, un style pas facile à maîtriser, pour lequel il faut savoir conjuguer cosmopolisme et lignes épurées. Apparemment quelques extravagances sont autorisées, mais uniquement par petites touches du genre "viens chéri, on va s'allonger sur la peau de bête au pied du lit"...

Je ne vous le cache pas, je ne suis pas trop fan du genre : trop maîtrisé, propre, et de bon goût. Quant à faire la lionne au pied du lit...hum... je passe mon tour. Quitte à choisir, je crois que je préférais encore l'exotique pacotille de ces dernières années.

J'ai aimé : le décalage sur lequel jouait une expo French Ethnic, qui rassemblait des objets du quotidien issus des savoir-faire régionaux français. D'accord, il n'y avait pas de quoi se motiver pour investir dans des bols en faïence de Quimper à son prénom. Mais plutôt de quoi se rappeler que dans les armoires de nos grands-mères se cachent parfois des merveilles à détourner.

Shopping : pour ceux qui seraient tentés, Le Bon Marché fait une expo Scandinavie jusqu'au 14 octobre.