Par Mathilde - dans Au fil de l'eau

On lui avait promis des montagnes de sable, des jeux aquatiques à n'en plus finir et des promenades ensoleillées. Adèle n'est pas contrariante : elle patauge quand même. Et se moque de savoir si les flaques, c'est moins sympa que la mer...

Quant à moi, je me suis fait un programme sportif ultra ambitieux, destiné à compenser les habituels excès estivaux. Il parait que les courbatures s'estompent quand on fait retravailler les muscles. C'est faux : je marche comme un canard depuis quatre jours.

Demain, quel que soit le temps, c'est pêche à la crevette. Ces jours là, le programme est un ravissement : crevettes roses, tartines de beurre salé et vin blanc frais...