Par Mathilde - dans Au fil de l'eau

La patronne, cet après-midi, elle est à peu près aussi énergique qu'un serpent qui aurait mangé un éléphant. Si elle s'écoutait, elle poserait la tête sur son clavier et elle se réveillerait deux heures plus tard avec la marque des touches incrustée sur la joue.

Et pourtant, je ne sais pas si c'est la chaleur qui vous fait de l'effet, mais on croule sous les commandes de jeux amoureux et de paniers des amants. Si j'en avais le courage, je ferais une enquête pour voir si libido et chaleur sont corrélés. Si jamais c'était le cas, je vais prier pour qu'il fasse très chaud, très longtemps...