PS : Maman, parler de toi, c'est un peu un moyen de t'obliger à te connecter de temps en temps (et m'envoyer un mail à l'occasion) ;-)