Par Hadrien dans La chronique d'Hadrien

...et je rentre seulement maintenant. Dur journée. Ce matin: grasse matinée. Cet après-midi: Piscine-tennis-piscine. Ce soir j'ai un peu bossé. Je fais du repérage dans Paris pour un projet dont je ne peux pas vous parler maintenant mais qui pourrait m'éloigner de ces pages. C'est triste, mais c'est comme ça. Bon c'est pas encore fait, et si ça se trouve je continuerais quand même à vous raser avec mon quotidien tout compte fait bien ordinaire. Je suis rentré bien tard, disais-je, et je m'aperçois que Mathilde m'a encore laissé les clés de la boutique et que je dois m'en occuper tout seul. N'oublions pas que le week-end on joue un peu relâche quand même. Alors si je ne vous ponds pas un truc intéressant tous les jours, ne m'en voulez pas, je suis surbooké. Demain matin je dois aller aider un ami (bricoleur de l'improbable) à démouler une table basse en béton armé. Demain soir c'est l'anniversaire de Marcello (enfin c'était lundi, mais il le fête demain). Il organise une soirée Saucisses et cocktails (non, pas saucisses cocktails, je lui ai déja demandé). Original. Par contre, il y aura forcément une télé allumée avec le match de foot et ça, c'est dur. Je suis pas obligé de regarder, mais les gens qui regardent le foot ont tendance à beaucoup s'extérioriser alors je connaitrais forcément le score. Heureusement, la France va perdre et on n'en parlera plus pendant 4 ans. Ouf!



Je réalise en me relisant que je dis "demain" pour Samedi alors qu'il est presque 3h du mat' et que nous sommes déja Samedi, mais vous m'avez compris quand même?