Par Mathilde - dans Au fil de l'eau

Suite au billet de la semaine dernière sur la question de la légalité de la diffusion de titres sur un site, j'ai visité beaucoup de blogs évoquant à la fois la difficulté de déclarer (à plusieurs organismes) et de payer (très cher) la possibilité de passer des morceaux en écoute sur un blog. On m'a également donné pas mal de bonnes adresses "institutionnelles".

A priori, les choses se passent de la manière suivante : un site ou blog appartenant à un organisme commercial devra déclarer ce qu'il a diffusé chaque mois auprés de SESAM, en sachant que pour chaque morceau, l'extrait ne devra pas dépasser 45s et que le barème tarifaire appliqué est le suivant : un minimum mensuel de 230€ (pour la diffusion de 11 à 110 extraits) et un pourcentage équivalent à 1,5% des recettes générées par le site.

J'ai fait un rapide calcul de ce que cela représenterait pour Bagatelles, cela serait le quadruple de notre budget Champagne, qui est lui-même équivalent à 5% du budget communication (hors SEM).

J'ai également recherché le montant de la taxe appliquée par la SACEM (collecté par la Spré) aux établissements et lieux sonorisés, notamment les commerces. Le calcul est assez compliqué, et s'établit selon un barème qui fixe des minimas allant de "120 francs à 180 francs" (sic).

Tout cela pour dire qu'il y a une différence énorme de tarif entre la diffusion on et offline. Et que cette différence me parait totalement injuste dans la mesure où je considère être moi aussi une commerçante...

Je suis donc assez tentée d'arrêter de diffuser des extraits sur le blog. Je crois bien que les récréations musicales sont révolues sur nos pages...