Par Mathilde - dans Au fil de l'eau

En l'absence d'Hadrien et de sa chronique éponyme, il faut bien que quelqu'un se dévoue pour raconter sa vie...

Ancienne noceuse invétérée, je me suis doucement enlisée, au cours de ces dernières années, dans un statut plus confortable de fêtarde de canapé. Le principe est simple : vous ouvrez souvent votre salon, mais toujours aux mêmes personnes, cela ne présentant aucun risque de faire de mauvaises rencontres, aucun risque de faire de nouvelles rencontres non plus, d'ailleurs.

Hier soir, j'ai néanmoins accepté d'aller à une rencontre de bloggeurs. Oui, j'ai fait ça. En me demandant quand même comment ça allait se passer : ça fait un an que j'ai plus de relations virtuelles que réelles, alors parler (pour de vrai), j'ai perdu l'habitude...

Bon, j'ai un peu raté mon arrivée : une bonne heure de retard, l'estomac tordu par la faim, et 15 personnes au lieu des 5 que je pensais trouver. Dont 80% de planneurs stratégiques, réunis par Jeremy de PourquoiTuCours. L'espace d'un instant, j'ai ressenti l'angoisse du poisson rouge lâché dans un aquarium de pirhanas. Pour finalement me prendre au jeu de leur élan, centré autour d'un projet de collectif vraiment intéressant.

La fin de soirée était un peu plus "canapé" puisque j'ai pu manger faire plus ample connaissance avec l'adorable Moi aussi, tester le sympathique professionnalisme d'Emmanuel de Culture Buzz, et découvrir enfin la trombine de Flow d'OkCowboy. Finalement, c'était super, et enrichissant, et tout ça - tout ça. Et j'ai (enfin) vérifié que je n'étais pas la seule à regarder compulsivement mes statistiques et à passer mes nuits devant mon écran !

C'est quand le prochain apéro blog ?