par Hadrien - dans La chronique d'Hadrien

Cela faisait longtemps que je n'avais pas écrit sur le blog (en dehors des deux ou trois dernières bêtises glânées sur le net). Faut dire que je suis vachement occupé. Vachement, parce qu'hier j'étais au salon de l'agriculture. La vérité c'est que je risque de plus en plus de devoir me remettre au travail et le pire c'est qu'il y a déja quelques entreprises qui sont assez inconscientes pour avoir envie de m'embaucher bientôt. Je me demande si il y en a qui lisent le blog de Bagatelles. Je sais que je ne suis pas le seul Hadrien au monde (j'aimerais bien), mais avec cette orthographe, et à Versailles, ça réduit les probabilités. Vous m'embaucheriez après avoir lu mes élucubrations, vous? Non? Je comprends, je ne peux pas vous en vouloir. C'est bête, le poste m'intéressait.

Bon, ça m'ennuie quand même de ne pas avoir été plus présent sur le blog, j'ai même raté le grand débat sur la charte graphique, qui déchaîne les foules. Moi j'aime bien. En plus il y a des suggestions à moi qui ont été prises en compte, je suis content.

Vous avez vu l'heure qu'il est! C'est pas tous les jours que j'écris aussi tôt. Je me suis réveillé ce matin, pour rien, alors je me suis dit "j'ai du temps à perdre, je vais leur torcher un truc sur le blog, ça fait longtemps". Sauf que j'ai pas envie de vous torcher un truc, ça fait longtemps qu'on s'est pas parlé, j'ai des trucs à vous dire. Ca fait bizarre de se réveiller aussi tôt, comme ça, pour rien. Je ne vous révèle pas l'heure à laquelle j'ai l'habitude de me réveiller, mais ceux qui veulent faire une moyenne des heures de mes parutions comprendront. En fait, on prend vite de mauvaises habitudes. Moi par exemple, Mercredi et Jeudi je me suis levé avant 8 heures du mat' et voilà le résultat, il est même pas 9 heures et je suis déja devant mon écran! J'espère vite pouvoir reprendre un rythme normal. J'espère aussi pouvoir continuer à écrire sur le blog quand j'aurais commencé à travailler. Il y aura forcément des passages à vide. Si je déménage, le temps que je récupère une connection, y'aura forcément un battement. Justement, j'y pense. Je vais aller traîner à Marseille fin Mars, j'ai pas de connection là-bas, y'aura pas de chronique d'Hadrien pendant une grosse semaine. Ca va être dur. (Oui, dur pour moi, je sais que vous, vous vous en moquez).

En même temps, je dis ça, si ça se trouve j'ai fait très mauvaise impression et j'aurais pas le job. Pas cool. Mais c'est pas grave, je connais une petite entreprise cybermarchande qui recrute un préparateur de commandes. Je pense être qualifié, mais mes prétentions salariales sont sans doute déraisonnables. Un seul problème: à 390 m de la tabatière, c'est un peu loin.


(*) ça fait une plombe que je me creuse la tête pour trouver un titre percutant: rien. Tant pis. Je n'ai pas que ça à faire. qui a dit "si"?