par Hadrien - dans La chronique d'Hadrien

Il y a déja une semaine, Wilson Pickett est mort. Samedi dernier je voulais, à l'instar de Mathilde, mettre sur le blog un morceau de musique en écoute. Evidemment, un morceau de Wilson Pickett: Land of 1000 Dances. Le problème c'est qu'il y a encore certaines technologies qui me dépassent et que, comme je voulais le faire en douce, sans que Mathilde n'ait le temps d'exprimer la moindre opposition, la mettre devant le fait accompli, je ne pouvais pas lui demander comment faire. Alors j'ai demandé à Xavier qui m'a dit "bla bla, il te faut un utilitaire pour transformer ton mp3 en flash et puis tu dois taper un code html pour appeler le player, bla bla", avec Mathilde qui m'envoie pinguer des URL de trackbacks, ils font un club. Nous voilà donc, une semaine plus tard et je n'ai toujours pas pu rendre à Wilson Pickett l'hommage qu'il méritait. Merci Xavier.

Hier il m'est arrivé un truc incroyable. J'aime bien commencer une anecdote comme ça, ça donne envie de lire la suite, non?
Hier, donc, il m'est arrivé un truc incroyable. Je roulais sur l'A1 avec ma soeur, en direction de l'Ikea de Garonor et voilà qu'arrivé à la hauteur de La Courneuve, alors que nous passions sous un pont, une voiture devant nous reçoit sur le pare-brise arrière une énorme pierre qui le fait voler en éclats. L'oisiveté est mère de tous les vices, dit-on. Faut vraiment s'emmerder ferme pour trouver drôle de lancer des pavés sur les voitures qui passent sous les ponts. Pour nous remettre de nos émotions, on n'a rien acheté chez Ikea, mais ça nous a couté 170€, ça fait toujours ça Ikea. On se dit, oh un petit photophoreà 90cts, des bougies par paquet de 100 à 1€90, des verres pour rien - tiens, ils ont des nouvelles serviettes en papier! - une plante verte qui sera morte dans 10 jours, y'a bien des trucs soldés, mais ils sont juste avant les caisses et le caddie est déja plein de conneries inutiles, ça suffit, on verra la prochaine fois. Zut, on a oublié les harengsà l'aneth!