Par Mathilde - dans Au fil de l'eau



Aujourd'hui, j'ai eu un nouveau commercial de la Poste au téléphone qui m'a demandé si mon activité était de vendre de la lingerie sur le web (sic). J'ai ri doucement et je lui ai dit "pourquoi pensez-vous cela ?". "A cause du nom de votre société..."

Bagatelles vend des cadeaux, des cadeaux beaux, des cadeaux plutôt raffinés, des cadeaux composés eux-même d'une multitude de petits cadeaux...Bref, mon métier, c'est d'imaginer le cadeau dont vous avez toujours rêvé sans avoir jamais eu le temps de le penser vous-même.

Je pensais sincèrement ne pas aller plus loin dans l'érotisme qu'avec le gentiment coquin "jeu amoureux". Quand j'ai demandé aux lecteurs du blog leurs idées pour un panier de Saint-Valentin, Zaelle m'a suggéré un jeu de liens et de bandeaux. L'idée m'a tout de suite plu, mais je me suis longuement demandé si ce produit n'allait pas choquer une partie de la clientèle et du coup nuire à l'image du site.

Après maintes tergiversations, j'ai décidé de tenter le coup et de vous proposer ce produit. Le prototype, que vous voyez ci-dessus est largement au dessus de mes attentes puisqu'il est tout simplement magnifique !

Le voilà donc, présenté avec et sans le très joli sac noir et rouge qui renferme tous ses secrets : une demi-bouteille de Champagne, du gingembre confit (avec du Champagne, c'est surprenant mais délicieux), une huile de massage à l'abricot, et enfin un discret sachet de satin qui contient un bandeau pour les yeux en satin noir et deux rubans de satin rouge.

Il s'appelera "Pourquoi pas ?" car c'est la phrase qui s'est imposée tout au long de sa conception. "Pourquoi pas?" oser un tel produit chez Bagatelles, "Pourquoi pas?" oser offrir ce cadeau pour la Saint-Valentin et ainsi s'affranchir du côté "tout rose" cette fête en optant pour le très sexy noir et rouge...

"Pourquoi pas ?" sera vendu sur le site uniquement pour la période de la Saint-Valentin, dans des quantités limitées. Il a déjà toute ma tendresse car il correspond à un projet dans lequel chacun a apporté sa pierre (ou son ruban), à sa manière : Zaelle pour l'idée, Cyril pour le satin, Chloé pour le modèle de bandeau, Hadrien et Patrick pour les comparatifs velours/satin...