Par Mathilde - dans Au fil de l'eau



A l'heure où le projet de loi français qui transpose la directive européenne sur le copyright (EUCD) devrait passer devant le Parlement, après de nombreux reports, je me réveille et me décide à me renseigner un peu plus sur le sujet du piratage et de la copie privée.

Il y a ceux qui sont pour la copie, comme biblio du livre, et ceux qui sont contre, à savoir ceux qui en retirent le plus d'argent : les éditeurs (industrie du livre) et les majors (industrie du disque).

Je vous avouerais avoir un peu de mal à m'en faire une opinion. Etant l'heureuse propriétaire d'un iPod, il est évident que j'écoute à longueur de journées des copies de titres glanés ici ou là - en me disant qu'autrefois, je me faisais des cassettes et qu'on n'en faisait pas toute une histoire.

Si vous avez une opinion bien arrêtée, vous pouvez soit signer la pétition contre le DADVSI, soit désinstaller votre eMule et retourner faire vos courses à la FNAC ou sur l'iTunes music store...