par Hadrien - dans La chronique d'Hadrien

Monsieur,
Suite à notre dernier entretien, nous avons le regret de vous informer que nous ne retenons pas votre condidature pour le poste de président de la république* que nous avons évoqué.
Nous ne manquerons pas de vous solliciter dans la perspective où nous pourrions vous faire une nouvelle proposition. Blablablablabla et patati et patata,.... enfoirés!

Pas besoin de vous faire un dessin?

Et en plus je sais toujours pas pourquoi Nantes.

(* au suffrage universel, vous êtes surs?)